En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Les acquéreurs « moyens » se font plus rares

Article du 14/01/2015 14:55

 

Si les prix baissent dans l’immobilier, les ventes sont également en recul. Le dernier trimestre de lʼannée 2014 a confirmé une baisse de 10 % sur le volume des ventes indique le réseau d’agences immobilières Orpi. « La conjoncture économique morose et floue joue sur le moral des Français et entraîne une grande prudence chez les acquéreurs potentiels : les acheteurs dits « moyens » se font plus rares malgré une diminution des prix de 1,43 % sur les appartements et de 1,65 % sur les maisons par rapport à 2013 », estime le réseau. Paradoxalement, ces recherches « moyennes » laissent place à des demandes plus importantes sur les biens de petites surfaces, avec plus de 60 % des transactions des appartements concernant les T2 et les T3, et avec près de 60 % des demandes sur les 5 et 6 pièces pour les maisons ».
En parallèle, Orpi note un allongement des délais de transaction, qui dépassent aujourdʼhui les 100 jours. « Le ralentissement du marché est général : le retard pris lors de lʼachat se répercute à la revente et impacte donc le cycle immobilier ». En revanche, Orpi constate une augmentation du nombre de demandes de locations de près de 50% sur le 1e semestre 2014 par rapport à la même période en 2013.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42