En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique pointé du doigt

Article du 08/11/2015 12:47

 

L’association de consommateurs UFC – Que Choisir a dressé un véritable réquisitoire contre le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, en stigmatisant « des mécanismes pourris » et un système « complexe et inadapté ».Retour ligne automatique
Le principal problème du CITE (crédit d’impôt à la transition énergétique) serait l’absence de corrélation entre les aides versées aux consommateurs et la performance énergétique réelle, selon l’UFC. « Le crédit ne donne pas le cap à la rénovation vertueuse. C’est directement lié à la mécanique du dispositif : l’aide est sur l’équipement, et ne dépend pas de la performance énergétique », a expliqué Alain Bazot, le président de l’association. Par exemple, l’isolation ne représente que 10% des travaux, alors qu’elle provoque 70% des pertes d’énergie, explique l’UFC. Résultat : environ 85% des logements français ont pourtant des performances énergétique jugées « médiocres ou déplorables, soit 23 millions de logements. L’association demande au gouvernement de s’inspirer des mesures existant en Allemagne où les aides dépendent directement de la performance énergétique. Un système qui a permis au passage de créer près de 10 000 postes d’experts chargés de certifier les travaux réalisés.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Éco-logis - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16