En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Les parisiens plus « déco » qu’écolo

Article du 18/03/2015 13:00

 

Ravaler la façade ou repeindre la cage d’escalier, plutôt que remplacer la chaudière : quand il s’agit de faire des travaux, les copropriétaires parisiens préfèrent souvent embellir leur immeuble plutôt que de faire de la rénovation énergétique, révèle une étude de l’Adil 75. Plus de 60% des copropriétés votent le plus fréquemment ce type de travaux. En revanche, en ce qui concerne les travaux d’économie d’énergie, l’Adil 75 souligne avoir constaté « un manque de motivation de la part des copropriétaires, qui se sentent trop peu concernés » malgré les incitations des pouvoirs publics. Ainsi « 90% des travaux réalisés ignoreraient l’objectif de performance énergétique, qui apporte pourtant un confort certain aux occupants avec, à terme, une baisse réelle des charges ».

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Éco-logis - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16