En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

L’incroyable challenge de la rénovation de l’Europe pavillonnaire

Article du 03/12/2018 23:20

 

La 4e édition du baromètre de l’habitat sain, produit par le groupe Velux, pointe l’incroyable défi de rénovation qui attend le logement dans toute l’Europe. Ce baromètre révèle que la maison individuelle représente 62 % du parc résidentiel des zones périurbaines, lesquelles enregistrent, en Europe, la plus forte croissance, supérieure de 54 % à celle des villes entre 1961 et les années 2010. « L’habitat pavillonnaire reste un idéal pour de nombreux Européens, qui recherchent hors des villes un immobilier meilleur marché, de l’espace et une qualité de vie », souligne l’étude.

Or une bonne partie de ce parc est devenue vétuste, voire insalubre. Les trois quarts des bâtiments européens affiche un piètre bilan énergétique : le parc immobilier représente à lui seul 40 % de la consommation d’énergie en Europe et plus du tiers de ses émissions de CO2. « La rénovation est la clé d’améliorations majeures sur le plan sanitaire, économique, énergétique et écologique », affirment les auteurs du baromètre. Selon eux, il faudrait investir environ 295 milliards d’euros pour assurer la remise à niveau du parc immobilier en Europe, alors que 194 milliards d’euros sont dépensés chaque année par les États pour soigner les conséquences du mal-logement. Mieux, cet investissement peut être rentabilisé en seulement 18 mois par une réduction des frais de santé, une baisse de l’absentéisme dans les entreprises et un gain de productivité, avance le rapport.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Éco-logis - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15