Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement ; Eric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique et Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du Logement, installent l’Observatoire national de la précarité énergétique. Cet observatoire a été créé après le constat que « 3,4 millions de ménages français qui consacrent plus de 10% de leurs ressources au paiement de leurs factures d’énergie ». Les membres permanents de l’Observatoire sont : les services du ministère de l’Ecologie, du développement durable, des transports et du logement et du ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie ; L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) ; L’Agence nationale de l’habitat (Anah) ; L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) ; L’Association des régions de France (ARF) ; Electricité de France (EDF) ; GDF Suez ; Le Médiateur national de l’énergie (MNE) ; L’Union sociale pour l’habitat (USH) ; La Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés ; Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées (HCPLD) ; Le Plan bâtiment Grenelle ; L’Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (UNCCAS) et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR).