En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le Brexit pèse sur les prix de l’immobilier britannique

Article du 14/01/2019 09:29

 

La hausse des prix de l'immobilier résidentiel a très fortement ralenti en 2018 au Royaume-Uni, à son rythme le plus faible depuis 2013, en raison des incertitudes liées au Brexit, révèle la banque mutualiste Nationwide. Le prix moyen d'un bien immobilier n'a progressé que de 0,5 % dans le pays l'an passé à fin décembre, très loin de la hausse de 2,6 % enregistrée en 2017 et qui marquait déjà un net coup de frein par rapport à 2016. La hausse des prix sur un an n'avait pas été si faible depuis février 2013. Les prix ont même reculé de 0,7 % sur le seul mois de décembre sur un mois. Les prix à Londres ont quant à eux reculé en moyenne de 0,8 % au quatrième trimestre sur un an, baissant pour le sixième trimestre consécutif.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48