En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Quand Macron voit une « injustice » dans l’absence de taxes immobilières

Article du 04/02/2019 09:34

 

Et si on augmentait encore un peu la fiscalité sur l’immobilier. À l’occasion du grand débat national, Emmanuel Macron a repris l’idée d’un intervenant qui suggérait de « réguler » certaines plus-values immobilières. «Votre idée est très bonne», a déclaré le chef de l’État.  À «Bordeaux, il y a eu beaucoup de plus-values immobilières quand le TGV est arrivé», a souligné Emmanuel Macron qui y voit une «injustice» en faveur de propriétaires qui «n’ont pas travaillé pour ça.» Ces plus-values non taxées concerneraient prioritairement les résidences principales, qui sont jusqu’à présent exonérées à la revente.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48