Accueil > flash > Les chambres de bonnes : un gisement sous-exploité

Les chambres de bonnes : un gisement sous-exploité

lundi 24 octobre 2016, par Thibault

Mobiliser les 114 000 chambres de bonnes de Paris, souvent inutilisées ou insalubres, pour lutter contre le mal logement : c’est le dernier plan de la mairie de Paris qui s’est fixé comme objectif de transformer 1 000 chambres de bonnes d’ici 2020. Le plan prévoit d’inciter les propriétaires à regrouper des chambres et faire des travaux. "Pour créer du logement social et de la mixité sociale dans l’Ouest parisien où sont concentrées ces chambres, la Ville achètera des chambres soit à l’amiable", a indiqué Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire de Paris. Un budget de 10 M€ sur la mandature est inscrit pour ces opérations.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?