Accueil > flash > Locations meublées : le gouvernement durcit le ton

Locations meublées : le gouvernement durcit le ton

lundi 5 mars 2018, par Thibault

Le gouvernement a manifesté son intention de durcir les sanctions financières à l’encontre des loueurs de meublés touristiques mais aussi des plates-formes du type Airbnb, lorsqu’elles publient des annonces illégales. "Maintenant, il y a des règles, ce n’est pas la loi de la jungle", a tonné le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires Julien Denormandie, au micro sur France 2. Depuis le 1er décembre, tout loueur de meublé touristique doit être enregistré et son numéro d’enregistrement doit figurer sur l’annonce en ligne afin de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la durée limite légale de location de 120 jours par an. Les amendes vont de 5 000 € à 10 000 € pour les loueurs et de 10 000 €s à 50 000 € pour les plates-formes.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?