En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

« 2020 est une étape essentielle puisque nous nous situons à un tournant, celui d’une mutation industrielle et énergétique qui transforme la ville et les territoires »

Article du 22/07/2015 09:57

 

Ouverte, connectée, ingénieuse : telle est la vision du Paris du 21ème siècle qu’Anne Hidalgo a proposé au Conseil de Paris. Avec un horizon :». Avec un outil : un plan stratégique pour la ville intelligente et durable, un ensemble de grands objectifs et une méthode. Avec une grande ambition : construire la ville intelligente. Au-delà du marketing et de la sémantique, la maire de Paris veut résolument inscrire son mandat dans le temps de l’innovation. « Pour que tout cela fonctionne et que l’innovation ouverte joue à plein, l’écosystème parisien de l’innovation doit continuer d’être résolument renforcé. Pierre angulaire du projet de ville intelligente et durable, ce dernier doit viser l’excellence et l’internationalisation pour compter dans la compétition internationale », a martelé Anne Hidalgo qui a annoncé 100 000 m² supplémentaires de lieux d’innovation sur un Arc de l’innovation à l’horizon 2020.
L’urbanisme et l’immobilier doivent également à cette grande conquête de l’innovation pour briller à l’international. « Pour répondre aux défis écologiques et sociétaux du 21ème siècle, la ville doit évoluer dans la manière dont elle organise et structure ses choix urbanistiques. Nos objectifs en termes de logements, d’économie d’énergie et de végétalisation, l’évolution des pratiques en matière d’urbanisme et d’architecture guident la modification du Plan Local d’Urbanisme en cours », a-t-elle souligné, prenant l’exemple de Clichy-Batignolles.
Dommage que pendant que les grands phosphorent sur la ville de demain, les joutes politiciennes reprennent sur un sujet d’avenir comme la Tour Triangle. La maire de Paris n’a toujours pas réussi à réunir un consensus autour de cet objet qui participe au rayonnement international de la France. Et si nos élus décidaient, eux-aussi, d’être intelligents ?

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Verbatim - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4