Crédits d’impôt et Eco-PTZ en perte de vitesse

Seuls 14 % des ménages seraient incités à modifier à court terme leur installation de chauffage ou d’eau chaude grâce au crédit d’impôt développement durable, un résultat en baisse depuis trois ans (2008 : 21 %). Parallèlement, l’Eco-PTZ est de moins en moins connu par les ménages interrogés (40 % de notoriété contre 54 % en 2010), probablement en raison d’un manque de valorisation par les banques.

Total
0
Shares
Précédent
DPE : en hausse, oui mais…

DPE : en hausse, oui mais…

Selon une enquête, 16 % des ménages interrogés ont fait réaliser, en 2011, un

Suivant
L’Ademe analyse les comportements de 10 000 ménages

L’Ademe analyse les comportements de 10 000 ménages

L’Ademe vient de livrer son étude annuelle sur les comportements de 10 000

Vous pourriez également aimer