La cession des fonciers ferroviaires sur les rails

La région Ile-de-France, SNCF Immobilier et ICF Habitat La Sablière ont signé une charte permettant la cession de 536 700 m2 entre 2021 et 2025. Ces emprises foncières non utiles au ferroviaire doivent autoriser la construction de 6 600 logements en Ile-de-France.

Plusieurs opérations sont d’ores et déjà sur les rails. A l’instar de 3,5 ha sur le site d’Hébert dans le 18e arrondissement de Paris. Cette cession va permettre la réalisation de 370 logements, dont 222 logements sociaux. A l’instar également de la vente par la SNCF, à l’été 2021, à l’EPF Ile-de-France des fonciers des quatre premières phases du projet de la ZAC Ecoquartier Gare de Pantin. Cette vente permettra la création d’un nouveau quartier au pied du RER E de près de 240 000 m² de surface de plancher, avec 1 500 logements, dont 120 seront réalisés par ICF La Sablière.

« Les fonciers SNCF non utilisés pour l’exploitation ferroviaires sont de véritables atouts pour la construction d’une ville sobre, résiliente, solidaire et inclusive. Ils participent à la lutte contre l’artificialisation des sols, en permettant la création de nouveaux quartiers agréables à vivre », résume Katayoune Panahi, directrice SNCF Immobilier.

Lire aussi  Des loyers parisiens sous contrôle
Total
0
Shares
Précédent
Autorisations de construire : encore en baisse

Autorisations de construire : encore en baisse

Le nombre d’autorisations délivrées pour la construction de logements a (encore)

Suivant
L’Aspim étudie la piste des fonds résidentiels

L’Aspim étudie la piste des fonds résidentiels

Devant le manque criant d’une offre locative abordable dans les zones tendues,

Vous pourriez également aimer