Le gouvernement revient sur le « paquet fiscal »

C’était une des mesures phares du paquet fiscal. La déduction des intérêts d’emprunts s’est révélée être un échec. Pour Benoist Apparu, la faute est à imputer aux banques qui ne prennent pas en compte le crédit d’impôt dans le calcul de la solvabilité de leurs clients. « On dépense 3 Mds€ sans que les banquiers intègrent cet élément là », a-t-il martelé.
Ce système sera remplacé, dès le 1er janvier 2011, par un prêt à taux zéro (PTZ) amélioré, pris en compte, lui, par les banques.

Total
0
Shares
Précédent
Logement étudiant : trop de clauses illicites !

Logement étudiant : trop de clauses illicites !

La location de logement aux étudiants comporte encore un grand nombre de clauses

Suivant
Scellier : révision des plafonds de loyers

Scellier : révision des plafonds de loyers

Le dispositif Scellier, introduit par la loi de finances rectificative du 30

Vous pourriez également aimer