Loyers impayés : la GRL en panne

La garantie des risques locatifs (GRL), qui devait permettre à plus de propriétaires de se prémunir contre les loyers impayés, « ne marche pas ». C’est en tout cas le sentiment de Benoît Apparu. Seulement 60 000 contrats de GRL ont été souscrits cette année, au lieu des 400 000 attendus, a indiqué le secrétaire d’Etat au logement. « Une décision devra être prise à son sujet avant la fin de l’année », a-t-il ajouté.
La GRL, assimilée à une assurance en cas de loyers impayés souscrite par des propriétaires-bailleurs, est une promesse de campagne de Nicolas Sarkozy. Son bilan est plus que mitigé…
«  Le système de la GRL est voué à l’échec et va exploser en vol car les primes couvriront seulement 40 % des sinistres envisagés », a répondu Jean Perrin, président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI).

Lire aussi  Deux parlementaires veulent durcir les règles pour les HLM
Total
0
Shares
Précédent
La Fnaim redoute les projets du gouvernement

La Fnaim redoute les projets du gouvernement

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) s’est dite inquiète à propos des

Suivant
Copropriétés/syndics : l’Unarc en faveur du compte séparé

Copropriétés/syndics : l’Unarc en faveur du compte séparé

L’Union nationale des associations des responsables de copropriété (Unarc) a

Vous pourriez également aimer