Une nouvelle formule de DPE en vigueur à partir du 1er juillet

Un nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) entrera en vigueur le 1er juillet pour les logements à la location ou à la vente dans le cadre de la lutte contre « les passoires énergétiques », a annoncé le ministère du Logement. La méthode de calcul du DPE élimine désormais la référence à la consommation énergétique sur la base des factures passées pour s’appuyer « sur les caractéristiques physiques du logement comme le bâti, la qualité de l’isolation, le type de fenêtres ou le système de chauffage », précise le ministère. 

Cette modification doit apporter « plus de fiabilité » et évitera des « DPE vierges » en l’absence de facture disponible qui représente près de 20 % des DPE réalisés. La nouvelle étiquette « énergie » tiendra compte « à la fois de la consommation d’énergie primaire et des émissions de gaz à effet de serre »

À partir du 1er juillet, ce nouveau DPE deviendra « opposable juridiquement » au même titre que les autres diagnostics du bâtiment, comme ceux relatifs à l’état des installations électriques ou la présence d’amiante ou de plomb, précise le ministère. 

Lire aussi  Performance énergétique : le prix à payer 
Total
0
Shares
Précédent
Une trêve pour la trêve hivernale

Une trêve pour la trêve hivernale

La trêve hivernale des expulsions locatives est prolongée de deux mois et

Suivant
Un délai pour se conformer aux nouvelles normes environnementales 

Un délai pour se conformer aux nouvelles normes environnementales 

Le gouvernement a accordé six mois de délai supplémentaire aux professionnels du

Vous pourriez également aimer