En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Et si les concierges n’avaient plus de logements ?

Article du 04/05/2015 14:17

 

Un décret prévu en septembre menace de priver les gardiens d’immeuble HLM ayant le statut de fonctionnaires de leur logement de fonction. Ce décret du 9 mai 2012 pose de nouvelles conditions à l’occupation de logements de fonction par les agents de la fonction publique et précise notamment « que seuls les personnels ayant une obligation de disponibilité totale pour des raisons de sûreté, de sécurité ou de responsabilité ont vocation dorénavant à bénéficier d’un logement par nécessité absolue de service ».
Pour les gardiens d’immeuble qui sont « tenus d’accomplir un service d’astreinte », le décret prévoit qu’ils signent une « convention d’occupation à titre précaire ». Mais, en contrepartie, ils devront désormais acquitter une « redevance d’occupation » équivalente à la moitié du loyer du marché. « Une décision inacceptable » pour les responsables des principaux organismes HLM qui dénoncent une décision prise « sans connaître les réalités du terrain ». Et un slogan résume la situation : « Touchez pas à nos gardiens ».

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42