En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

L’assurance-vie et l’immobilier dans le viseur du gouvernement ?

Article du 16/09/2013 13:28

 

Taxer davantage les placements immobiliers et limiter les avantages fiscaux de l’assurance-vie à la seule épargne retraite ? C’est ce que recommande le Conseil d’analyse économique dans une note rendue publique mercredi. Motivation de cette instance proche du Premier ministre : orienter le bas de laine des Français vers l’économie productive.
Au 1er décembre 2012, sur les 1 562 Mds€ gérés par l’assurance-vie (53,4 % des actifs financiers des ménages), seulement 20,5 % étaient investis en actions, contre 67 % en obligations ou en actifs liquides, précise-t-il. Le Conseil préconise également d’agir sur « la fiscalité sur l’immobilier et de taxer les loyers implicites nets », c’est-à-dire les loyers que paieraient les propriétaires occupant leur logement s’ils étaient locataires ou qu’ils percevraient s’ils louaient leur bien à une tierce personne.
Le Conseil d’analyse économique appelle à une mise en pratique “dans le court terme” de ces préconisations, sans exclure “une réforme fiscale globale plus substantielle”.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42