En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

” Il faut faire évoluer la gouvernance du système énergétique français vers davantage de décentralisation et de démocratie locale “

Article du 03/04/2018 10:45

 

plaident Anne Hidalgo et Alain Juppé dans une tribune publiée dans Le Monde. Avec une vingtaine de maires et représentants de réseaux, les édiles de Paris et Bordeaux appellent ” au fléchage vers les collectivités d’une partie de la hausse de la contribution climat énergie et à l’adoption d’une loi d’orientation pour la décentralisation de la politique énergétique “.
” La mise en œuvre de l’accord de Paris à l’échelle de chaque territoire doit mobiliser près de 300 euros par habitant et par an. Affecter 5 % des 8 milliards de recettes de la contribution climat pour déclencher cette économie verte est donc essentiel pour que la France mette en œuvre ces engagements internationaux dans tous les territoires d’ici à la fin du mandat présidentiel “, argumentent-ils dans cette tribune.
On y apprend également que les signataires de cette tribune ont créé une coalition d’associations et de territoires dont la vision décentralisatrice repose sur cinq lignes forces : ” la création de nouveaux partenariats pour plus de solidarité entre territoires ; l’association de la société civile ; une implication plus forte des autorités concédantes dans le pilotage des réseaux de distribution ; la création d’un service public local de la donnée ; la création de nouveaux outils de financement d’une transition énergétique décentralisée “.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Verbatim - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4