En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Une vague de start-up déferle sur l’immobilier

Article du 16/02/2018 11:53

 

Crowdfunding, BIM, réalité virtuelle, big data… : la vague technologique déferle sur la filière de l’immobilier. L’institut Xerfi a recensé un peu plus de 250 jeunes pousses du secteur de l’immobilier, avec plus d’une centaine de sociétés créées depuis 2014. Avec 77 entreprises répertoriées, les services numériques BtoB et BtoC forment le gros du bataillon de ce que l’on appelle aujourd’hui la ProTech. Les montants levés par ces start-up ont quintuplé en deux ans pour dépasser 60 M€ en 2017, soit un montant moyen de 2,4 M€ par jeune pousse.
Au-delà de l’apport de la technologie, le succès de certaines PropTech s’explique par leur offre complémentaire aux activités des acteurs traditionnels de l’immobilier. ” Les spécialistes de la photo et du home staging (comme Meero, Outflash ou Rhinov) complètent ainsi utilement l’offre des agences. Quant à ChouetteCopro ou Meilleure Copro, tous deux proposent des solutions aux syndics pour accroître leur efficacité opérationnelle “, soulignent les experts de Xerfi.
D’autres PropTech sont plus disruptives. ” Homeloop est à ce titre l’exemple le plus emblématique. Il réplique le principe de l’Américain Opendoor qui achète directement, et en quelques jours, un bien immobilier à partir d’un questionnaire et d’une visite. Le modèle Opendoor/Homeloop est une réelle rupture sur le marché de l’achat/vente de logements, compte tenu de l’extrême simplification du processus immobilier “, prévient Xerfi.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page