En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

La FFB pleure les emplois perdus dans le bâtiment

Article du 16/12/2012 18:39

 

La Fédération française du bâtiment est pessimiste pour 2013. Elle table sur un recul d’activités de – 3,5% qui devrait se traduire par une perte de 40 000 emplois. Compte tenu des délais de réalisation, la production de logement neuf reculerait de -8,9 % (soit 315 000 logements) et celle de non-résidentiel de -4,4 % (soit 19,9 millions de m2). « Sur le segment de l’amélioration-entretien, elle restera toutes choses égales par ailleurs, en baisse relative (-0,5 %), du fait, en particulier, de l’effet d’anticipation positif lié à la hausse des taux réduits de TVA en 2014. Il faut y voir une crainte supplémentaire pour 2014 » a précisé Denis Ridoret, président de la FFB. Cette année, l’activité du bâtiment recule de -1,2 % en volume, ce qui représente 14 500 emplois perdus.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42