En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

L’exception Corse

Article du 22/10/2012 14:07

 

Les Corses vont conserver pendant cinq ans encore l’exonération de droits de succession dont ils bénéficient depuis plus de deux siècles sur les biens immobiliers. L’Assemblée nationale a voté une prorogation jusqu’à fin 2017 de ce régime spécifique qui devait disparaître à la fin 2012, reprenant deux amendements, défendus par l’élu PRG de Haute-Corse Paul Giacobbi (Haute-Corse) et du député PS du Val d’Oise François Pupponi auxquels le gouvernement ne s’est pas opposé.
“Il n’y a pas de volonté des Corses d’échapper à l’impôt mais de rentrer dans le droit commun (...) Il faut juste un peu de temps pour élaborer des actes qui n’existent pas. Plus de 3 000 actes ont déjà été rédigés depuis 2009 et permettront la rédaction des déclarations de succession”, a justifié François Pupponi.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40