En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

La maison individuelle ne connaît pas la crise

Article du 28/02/2017 18:54

 

Le secteur de la maison individuelle poursuit son redressement initié depuis 2015. Dans toutes les régions françaises et en particulier dans l’Ouest, les constructeurs affichent des ventes supérieures à 10 %. Cette reprise s’accompagne d’une forte hausse des prix, selon les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB). En 2016, le prix moyen d’une maison hors foncier, était de 157 600 €, contre 130 500 € en 2010. Dans le diffus, les ventes ont bondi de 19,5 % pour s’établir à 133 600.
Des chiffres qui n’égalent pas les records de 2006 et 2007 avec des crus entre 160 000 et 170 000 ventes annuelles. « En fin d’année et pour 2018, deux phénomènes pourraient perturber le marché : la progressive remontée des taux d’intérêt et les incertitudes sur une éventuelle réorientation de la politique du logement à l’aune d’une politique budgétaire plus restrictive, à l’issue de l’élection présidentielle du printemps », ajoute la fédération.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page