La région Francilienne cherche son SDRIF

Le plan d’aménagement de la région Ile-de-France aurait-il du plomb dans l’aile ? En-tout-cas, il ne satisfait pas l’État qui, par la voie du préfet de région, juge que l’avant-projet de Sdrif (Schéma directeur de la région Ile-de-France) « ne garantit pas suffisamment la réalisation de certaines politiques et projets de l’État, en particulier pour ce qui concerne la politique du logement ».

Le Sdrif planifie à l’horizon 2040 l’aménagement du territoire francilien et s’impose aux élus locaux dans leurs plans d’urbanisme. Il doit permettre d’atteindre l’objectif de construction de 70 000 logements par an, dont une proportion significative de logements sociaux. Mais la préfecture demande de réévaluer de 13 à 16 % l’objectif d’accroissement du parc de logements à l’horizon 2040.

Elle critique l’application d’une clause dite « anti-ghetto », qui freinerait la production de
logements sociaux dans les zones déjà largement dotées et « conduirait à réduire de 21 % la
production sociale moyenne » par rapport à ces dernières années.

Lire aussi  Les institutionnels ralentissent les investissements dans le résidentiel
Total
0
Shares
Précédent
Les institutionnels ralentissent les investissements dans le résidentiel

Les institutionnels ralentissent les investissements dans le résidentiel

Les institutionnels boudent le résidentiel

Suivant
Baisse record des pris au Royaume-uni

Baisse record des pris au Royaume-uni

Mois d’août sanglant pour les valeurs au Royaume-Uni

Vous pourriez également aimer