En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le bâtiment retrouve le sourire

Article du 22/09/2015 14:41

 

Des signes de reprise s’observent enfin dans le secteur du bâtiment. C’est en tout cas le sentiment de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) qui entrevoit une amélioration de l’activité des entreprises du bâtiment à l’horizon début 2016. Pour autant, la Fédération pointe encore du doigt un premier semestre morose avec des chiffres décevants. “Le premier semestre 2015 s’inscrit dans la lignée de 2014”, indique la FFB, avec du côté du logement neuf, à fin juillet, des logements autorisés et commencés en repli respectivement de 7,9 % et 5,8 % sur les sept premiers mois de l’année, comparé à la même période de l’an dernier. Mais c’est sur le front de l’emploi que les nouvelles sont les plus inquiétantes. “Le premier semestre affiche le plus mauvais score enregistré depuis l’entrée dans la grande récession de 2008, avec 44 600 postes de travail en moins (-3,8 %) qu’au premier semestre 2014, y compris intérim en équivalent-emplois à temps plein”. Et toujours de janvier à juin, les défaillances d’entreprises du bâtiment ont progressé de 2,4% sur un an, malgré “une nette inflexion au deuxième trimestre”.
Pour soutenir la reprise économique, la FFB plaide en faveur “d’un nouvel effort en matière de soutien à la primo-accession dans le neuf, d’une extension temporaire aux résidences secondaires du crédit d’impôt pour la transition énergétique et la remise en cause de la sous-traitance dans l’éco-conditionnalité (ndlr, obligation de recourir à des professionnels qualifiés pour obtenir des aides à l’amélioration énergétique du logement)”.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page