En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Les professionnels immobiliers toujours vent debout contre l’encadrement des loyers

Article du 19/07/2016 11:04

 

La Fnaim, l’Unis et l’association Plurience, qui regroupent les principaux agents immobiliers et administrateurs de biens, ont dénoncé l’extension de l’encadrement des loyers à l’agglomération parisienne à l’horizon 2018 et demandé qu’il soit circonscrit à Paris intra-muros. « Cette décision est contraire aux directives édictées par Manuel Valls de circonscrire l’encadrement des loyers à Paris intra-muros, et d’en faire un bilan avant de poursuivre une éventuelle extension », soulignent les associations qui demandent une mission d’enquête de parlementaires pour faire le bilan de la mesure appliquée sur Paris intra-muros. Les professionnels immobiliers dénoncent « les conséquences ravageuses de cette décision technocratique qui fait fi du marché et rompt la confiance de l’investisseur ».
Depuis août 2015, à la signature d’un nouveau bail ou lors d’un renouvellement, le loyer d’un logement ne peut dépasser de plus de 20% un loyer de référence (modulé par zones et nombre de pièces) fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30%. Limité à Paris dans un premier temps, le dispositif a été étendu à 412 communes de l’agglomération parisienne.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page