En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Ralentissement des crédits aux particuliers en mars

Article du 16/05/2014 12:13

 

L’encours des crédits ouverts aux particuliers a connu une croissance plus lente en mars, augmentant de 2,8 % sur un an, contre une hausse de 3,2 % en février, selon la Banque de France. En janvier, sa progression s’établissait à 2,9 %. Dans le détail, la progression des crédits à l’habitat a légèrement baissé, atteignant 3,1 %, après 3,5 % en février, tandis que la contraction de l’encours des crédits de trésorerie s’est accentuée, à -1 % en mars, contre -0,7 % en février. En ce qui concerne le taux de ces prêts, ils ont légèrement diminué pour les crédits immobiliers (3,20 %, contre 3,22 % en février). La production de nouveaux crédits à la consommation est inchangée d’un mois sur l’autre (3,7 Mds€), alors que celle de crédits immobiliers se replie (9,1 Mds€, après 11 Mds€), indique la Banque de France.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page