La FNAIM, inquiète pour la fin 2020

La FNAIM ne cache pas, dans sa dernière note de conjoncture sur le marché du logement, son inquiétude pour la fin de l’année en matière de transactions. Pour la fédération, la crise du Covid-19 continuera à « perturber encore l’économie durant de nombreux mois ». Le nombre de transactions immobilières a chuté de 80 % pendant le confinement, soit 150 000 ventes de moins qu’en 2019 à la même période, et que le nombre de transactions en 2020 n’excédera pas 800 000, soit une baisse d’au moins 250 000 transactions par rapport à 2019 (-25 %). Dans les six prochains mois, les ménages anticipent une légère hausse des prix, tandis que les agents immobiliers sont moins optimistes et anticipent une stabilisation voire une légère baisse des prix. « Les conditions d’octroi de crédits se sont durcies, notamment sous l’effet des recommandations du HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) en vigueur depuis le 1er janvier 2020», conclut la FNAIM.

Lire aussi  Deux parlementaires veulent durcir les règles pour les HLM
Total
0
Shares
Précédent
Paris : Anne Hidalgo veut racheter les logements Airbnb

Paris : Anne Hidalgo veut racheter les logements Airbnb

Anne Hidalgo, la Maire de Paris veut racheter des logements jusqu’alors loués

Suivant
In’li et Axa Investment Managers – Real Assets s’unissent

In’li et Axa Investment Managers – Real Assets s’unissent

In’li, la filiale dédiée au logement intermédiaire du groupe Action Logement en

Vous pourriez également aimer