Prélèvement à la source : quels impacts sur la défiscalisation ?

À partir de janvier 2019, la plupart des réductions et crédits d’impôt récurrents ne seront plus mensualisés comme auparavant, mais versés d’un seul coup chaque année, en août ou septembre. Cette nouveauté serait-elle de nature à « fragiliser le montage Pinel » ? Ce n’est pas la conviction de l’association Les Promoteurs du Grand Paris, qui regroupe six acteurs de l’immobilier francilien. « En aucun cas, le prélèvement à la source ne modifie les réductions d’impôt obtenues au titre de l’investissement Pinel, représentant une réduction maximale de 36 000 € pour 6 ans, 54 000 € pour 9 ans et 63 000 € pour 12 ans par contribuable, dans le cadre d’un plafond annuel des niches fiscales de 10 000 €, expliquent les Promoteurs du Grand Paris. La réduction d’impôt est de 2 % de la valeur du bien par an pendant 6 ou 9 ans, puis de 1 % chacune des trois années suivantes. »

Lire aussi  Les députés prolongent le plafonnement des loyers
Total
0
Shares
Précédent
Du nouveau dans le parc de logements français

Du nouveau dans le parc de logements français

En France entre 2010 et 2015, le parc de logements augmente de 1,1 % par an,

Suivant
Les loyers repartent à la hausse à Paris

Les loyers repartent à la hausse à Paris

La hausse des loyers des logements parisiens privés, qui ralentissait depuis

Vous pourriez également aimer