En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Des prix et des taux bas qui ne poussent pas encore les français à passer à l’achat

Article du 15/07/2013 12:30

 

Les prix dans l’immobilier ancien ont poursuivi leur repli en France au 2e trimestre 2013, avec une baisse sur un an de 3,6 %. Avec des taux de crédits historiquement bas, les professionnels du secteur parlent d’un “environnement exceptionnel”. “Cette conjonction d’éléments favorables est rare et crée un environnement exceptionnel pour accéder à la propriété ou procéder à un investissement locatif”, ont estimé la Fnaim, le réseau d’agences Orpi et le courtier en prêts immobiliers Cafpi, dans une conférence de presse commune.
Pour autant, dans les faits, c’est l’attentisme qui prime. Ainsi, 38 % des Français estiment encore que “le moment n’est pas opportun” pour acheter, rappelle une enquête Ifop. L’attentisme des candidats acquéreurs s’explique surtout par les conditions d’emprunt fixées par les banques : ils sont 72 % à les juger “difficiles”. Plus de six vendeurs sur dix (6 2%) pensent que les conditions pour finaliser une transaction ne sont pas réunies.
Selon les trois professionnels, les transactions devraient diminuer d’environ 10% en 2013, après avoir déjà reculé de plus de 12% l’an dernier. Toutefois pour la Fnaim, Orpi et Cafpi, “l’inversion de tendance est désormais globalement actée”, puisque 58 % des Français pensent que “le moment est propice pour réaliser une bonne affaire immobilière”.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42