En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le Crédit Foncier ausculte les marchés immobiliers

Article du 29/03/2010 08:49

 

« En dépit d’un retour à des conditions de taux de crédit immobilier très attractives (moins de 4%), le comportement d’achat attentiste des particuliers se traduit par une érosion modérée des prix moyens et surtout par une forte baisse du volume des transactions » : c’est l’un des enseignements de l’étude annuelle du Crédit Foncier sur les marchés immobiliers. Ce phénomène peut s’expliquer par la « morosité » du public, l’attentisme de la demande et les restrictions de l’offre. Mais si les effets psychologiques sont bien réels, et notamment la conviction que les prix vont continuer à baisser, ils ne doivent pas dissimuler le fait que les prix sont encore proches du haut de cycle et de ce fait inadaptés au niveau du revenu des ménages. En effet, il semble difficile de prévoir une reprise pérenne des volumes et des prix tant que le pouvoir d’achat immobilier n’aura pas retrouvé son niveau des années 2000, ni tant que la conjoncture économique, notamment le marché du travail, ne se sera pas améliorée.

« La demande est aujourd’hui soutenue par des taux de crédit historiquement au plus bas, et, pour le neuf, par l’importance du plan de relance. Compte tenu des besoins de logements insatisfaits et d’une offre neuve de plus en plus insuffisante, il est clair que le produit résidentiel est aujourd’hui l’investissement immobilier le plus sûr », conclut la banque.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42