En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Un recul de 15% des transactions anticipé en 2012

Article du 09/01/2012 11:25

 

C’est plutôt la grise mine chez les agents immobiliers en ce début d’année. Après l’année record de 2011, avec 832 000 transactions enregistrées sur le marché de l’immobilier ancien selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), les professionnels s’attendent à un recul d’environ 15% du volume de ventes. Une baisse qui s’explique notamment par la suppression du Prêt à Taux Zéro+, de la réforme de la taxation des plus-values immobilières, du durcissement des critères d’octroi des crédits, d’une baisse du moral des ménages et, dans une moindre mesure, de l’attentisme qui prévaut avant toute élection présidentielle.
Côté prix, c’est le flou le plus total. La Fnaim s’attend à une baisse de 5% des valeurs en 2012 et va même anticiper une chute de 10% des prix sur la capitale, un calcul « mathématique » en réponse à la forte hausse de ces dernières années dans la capitale. En revanche, pour Century 21, en dépit de la période économique morose, peu favorable à accroître le nombre de propriétaires en France, la demande restera « soutenue pour ceux qui peuvent encore acheter ». Le réseau table ainsi sur « une pénurie de l’offre qui contribue à provoquer de nouvelles tensions sur les prix, aboutissant à une hausse de 2 à 3 % sur l’année 2012 ».

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42