En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le luxe tient bon

Article du 26/10/2020 10:51

 

La Covid-19 semble glisser sur l’immobilier de luxe. Une étude du conseil international en immobilier Savills indique que la pandémie a provoqué un recul de 0,5 % des prix de l’immobilier résidentiel de luxe dans les métropoles du monde entier. Sur les 28 villes suivies dans l’étude, neuf ont observé des mouvements positifs sur ce marché au premier semestre 2020. Séoul et Moscou enregistrent la plus forte envolée, avec une progression de 5,5%. Ailleurs en Europe, les meilleurs élèves du premier semestre sont Berlin (+3,1 %), Amsterdam (+3 %) et Paris (+1,2 %). « Ces trois capitales sont caractérisées par une forte demande et une pénurie de l’offre, tirant les prix vers le haut. Ce, même pendant la pandémie et les mois de confinement », explique-t-on chez Savills.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49