Des élus ensemble contre les logements vacants

Des élus ensemble contre les logements vacants
Des élus ensemble contre les logements vacants

Dix grandes métropoles, parmi lesquelles on retrouve Paris, Lyon, Lille ou Strasbourg,
viennent de créer l’association nationale « Agir contre le logement vacant ».

« Aujourd’hui les aides proposées aux propriétaires pour mettre en location des logements vides ne sont pas assez attractives, et ne permettent donc pas de capter ces logements », a expliqué Suzanne Brolly, présidente de l’association et par ailleurs vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg.

Les élus ont notamment critiqué le dispositif Denormandie qui n’aurait pas eu le succès escompté pour remettre des biens sur le marché. « Nous voulons que les collectivités soient associées quand des aides sont créées, pour vérifier qu’elles correspondent bien aux besoins des territoires », a-t-elle précisé. L’association prévoit par exemple de militer pour rendre plus attractifs les dispositifs de rénovation énergétique de logement, alors que la loi interdit la mise en location de certains logements, les plus énergivores, à partir du mois de janvier.

« Aujourd’hui, ça coute moins cher d’aller consommer des terres agricoles et de bâtir du neuf que d’aller rénover du patrimoine bâti, on souhaite inverser cela », explique Suzanne Brolly, pointant le risque de dégradation de l’habitat existant.

Lire aussi  2022 pourrait être encore une année record sur le marché de l’ancien
Total
0
Shares
Précédent
Grise mine dans le neuf
Grise mine dans le neuf

Grise mine dans le neuf

Les ventes de logements neufs n’en finissent plus de dégringoler

Suivant
Un bureau vide pour un logement plein ?
Un bureau vide pour un logement plein ?

Un bureau vide pour un logement plein ?

Les bureaux vides d’aujourd’hui seront-ils les logements occupés de demain?

Vous pourriez également aimer