2022 pourrait être encore une année record sur le marché de l’ancien

Dans l’ancien, tout va bien. En tout cas pour la Fnaim. La fédération des agents immobiliers souligne que « le marché se maintient à un niveau élevé » en dépit d’un léger recul des ventes depuis septembre 2021 sur 12 mois glissants. Depuis le début de l’année, le volume de transactions recule de seulement 1%. La Fnaim anticipe une année à plus de 1 million de transaction, « 2022 va très probablement être la deuxième meilleure année en termes de ventes après le record de 2021 (1 177 000) ».

Idem sur les prix, dont la fédération observe un ralentissement depuis avril. Sur un an, ils continuent de s’inscrire en hausse : +6,5 % en France au 1er septembre 2022. Sauf à Paris, où les valeurs ont pris un peu de plomb dans l’aile (-3 % sur un an). 

Lire aussi  Grise mine dans le neuf
Total
0
Shares
Précédent
Pas de risque de crise pour le haut de gamme parisien

Pas de risque de crise pour le haut de gamme parisien

Le marché immobilier haut de gamme flambe à Paris, rapporte une étude de Daniel

Suivant
Le moteur du neuf patine toujours 

Le moteur du neuf patine toujours 

Les ventes de logements neufs n’en finissent plus de chuter

Vous pourriez également aimer