En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le Crocis publie une radiographie du marché résidentiel francilien

Article du 28/09/2016 13:44

 

Hausse, récession, ralenti : voilà le programme du marché francilien résidentiel depuis 2008 selon une étude du Crocis. Avec près de 5,6 millions de logements soit 16,6 % du total en France métropolitaine, l’Ile-de-France a tout connu ou presque. “Au plus bas après le krach immobilier du début des années 90, les prix des logements (appartements et maisons) anciens franciliens ont crû de 171,4 % entre le 3ème trimestre 1997 et le 1er trimestre 2016. Cette augmentation a été plus conséquente qu’en province où, sur la même période, les prix ont augmenté de 132,1 %”, souligne le Crocis.
Les évolutions de prix sont très hétérogènes d’un département à l’autre. Sur ces deux dernières décennies, la hausse a atteint 226,4 % à Paris alors qu’elle a été deux fois moindre en Essonne et en Seine-et-Marne (respectivement + 110,8 % et + 110,9 %).
Pour y parvenir, dans les prochaines années, le nombre de nouveaux logements devrait être influencé par la construction du Grand Paris Express, selon le Crocis : “En effet, dès 2019, la ligne 14 sera prolongée jusqu’à Saint-Denis, en 2022, la ligne 15 Sud reliera Pont de Sèvres à Noisy-Champs, etc. Les villes qui bénéficieront de nouvelles gares devraient voir leur marché immobilier se transformer”.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page