En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

La France dit non à la bulle

Article du 04/02/2014 10:09

 

Le Crédit Agricole, dans une étude sur les perspectives du marché immobilier en 2014, estime que la France échappera à la bulle même si les prix sont surévalués de 15% en moyenne. L’économiste Olivier Eluère avance ce chiffre en prenant en compte la prime de risque (le taux de rendement interne d’un investissement immobilier locatif moins le taux obligataire) et le taux d’effort théorique. La première est actuellement à 1 %, quand le second atteint 33 %. Les prix sont à leur « fair value » quand la prime de risque est à 2 % et le taux d’effort théorique à 30. « Il n’y a donc pas de bulle spéculative », souligne Olivier Eluère. Pour autant, il prévoit un ajustement à la baisse de 4 % pour 2014.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page