En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Le DAL et Jeudi Noir estiment avoir fait évoluer le gouvernement sur la question du logement

Article du 14/01/2013 17:18

 

Les associations DAL et Jeudi Noir estiment avoir fait “évoluer la position du gouvernement” par leurs occupations successives de bâtiments vacants, et notamment celle du 2, rue de Valenciennes, à Paris. Les deux associations ont reçu le soutien “pour la première fois depuis quinze ans”, d’un ministre du Logement, Cécile Duflot, mais aussi de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, qui a déclaré “qu’aucune loi n’a jamais interdit de s’abriter dans un bâtiment vide”. Les deux associations demandent que les réquisitions doivent s’accompagner d’une vraie politique du logement : encadrement et baisse des loyers, lutte contre la rétention foncière, interdiction des expulsions locatives, construction massive de logements vraiment sociaux avec une TVA à taux réduit, captation de la rente foncière, transformation de bureaux en logements, taxe sur les bureaux vacants, listent-elles.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page