En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Pourquoi le Grand Paris ne sera pas spéculatif

Article du 06/12/2016 08:53

 

“Il n’y a pas de raison de voir apparaître de phénomènes spéculatifs autour des 68 gares du futur Grand Paris Express” où seront construits des dizaines de milliers de logements dans les deux prochaines décennies : c’est en tout cas la conviction de Philippe Yvin, président du directoire du Grand Paris. Et de poursuivre : “plus l’offre de logements sera abondante, moins les prix monteront”. Dans une trentaine de quartiers de gares, Philippe Yvin estime à au moins 60 000 le nombre de logements promis à la construction. Mais “nous ne reproduirons pas les barres et les tours des années 1960-70 qui font si peur aujourd’hui”, affirme-t-il.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page