La CLCV revient sur l’annulation de l’encadrement des loyers

Un an après l’annulation de l’encadrement des loyers par le tribunal administratif de Paris, la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de vie) publie une étude sur l’impact de cette mesure controversée. Selon l’association, le taux d’annonces de location non conformes a enregistré une hausse importante ces six derniers mois.

L’étude menée par CLCV, basée sur l’examen de 1 000 logements, révèle que le taux d’annonces de locations conformes à la loi Alur est inférieur à la moyenne avec seulement 48 % d’annonces conformes contre 61 % en 2017, soit une chute de 13 points. Ce phénomène est encore plus important lorsque intervient un agent immobilier puisque le taux de conformité passe de 77 % en 2017 à 57 %. « Comme nous le craignions, la fin de l’encadrement des loyers à Paris a conduit à une hausse considérable des prix ces six derniers mois, indique Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du Logement.

Lire aussi  Le gouvernement déploie un plan d’action pour le logement des fonctionnaires
Total
0
Shares
Précédent
Les loyers repartent à la hausse à Paris

Les loyers repartent à la hausse à Paris

La hausse des loyers des logements parisiens privés, qui ralentissait depuis

Suivant
La Cour des comptes, dubitatif sur l’IFI et les APL

La Cour des comptes, dubitatif sur l’IFI et les APL

Les Sages de la rue Cambon ne cachent pas leurs doutes sur la trajectoire

Vous pourriez également aimer