La construction toujours en cale sèche

Sur les trois derniers mois de l’année 2014, le nombre de logements autorisés diminue de 4,7 % tandis que le nombre de logements mis en chantier baisse de 1,2 %, par rapport aux trois mois précédents. Fin novembre, tous les secteurs de la construction sont orientés à la baisse, à l’exception des logements en résidence, qui enregistrent une hausse de 21 %.
Concernant le nombre de logement autorisés, la construction de 92 600 logements a été autorisée de septembre à novembre 2014, soit une baisse de 11,8 % par rapport à la période de septembre à novembre 2013. Les autorisations à construire des logements individuels diminuent de 10,5 % (- 8,5 % pour les individuels purs, – 15 % pour les individuels groupés). Les logements collectifs sont en baisse de 16,3 %. Les logements en résidence progressent de 15,1 %.
De décembre 2013 à novembre 2014, la construction de 381 700 logements a été autorisée, soit une baisse de 11,9 % par rapport aux douze mois précédents. La construction neuve qui représente près de 88 % de l’offre de nouveaux logements diminue de 11,1 %. Sur les douze derniers mois, les mises en chantier de logements individuels (128 100 unités) baissent de 19,1 %, celles des logements collectifs (148 400 unités) diminuent de 6,7 %. Les mises en chantier de logements en résidence (22 700 unités) progressent de 11,1 %.

Lire aussi  Le gouvernement reconduit son plan anti-sdf
Total
0
Shares
Précédent
Cinq départements test pour la révision des valeurs locatives

Cinq départements test pour la révision des valeurs locatives

La Charente-Maritime, le Nord, l’Orne, Paris et le Val-de-Marne ont été choisis

Suivant
Les professionnels immobiliers ont-ils le moral ?

Les professionnels immobiliers ont-ils le moral ?

Près de deux professionnels immobiliers sur trois se dit pessimiste, voire très

Vous pourriez également aimer