La Région Ile-de-France veut lutter contre les marchands de sommeil

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a demandé au président de la République, d’intégrer dans le prochain projet de loi sur le logement, un dispositif législatif pour lutter contre les « marchands de sommeil » dans les zones pavillonnaires. Ces propositions sont issues d’un groupe de travail animé par Geoffroy Didier, visent à priver les marchands de sommeil de leurs ressources financières, en établissant un nouveau régime légal d’expropriation de leurs biens, en étendant le fichage des marchands de sommeil aux SCI (Société Civile Immobilière) pour les empêcher d’échapper à l’autorité judiciaire ou de se déclarer en faillite personnelle, et en leur interdisant légalement d’acquérir d’autres biens à louer.
Le dispositif prévoit également de déloger le délinquant plutôt que la victime, en créant un nouveau type de préemption, permettant aux maires d’acquérir un pavillon susceptible d’être acheté par un marchand de sommeil ou en systématisant la confiscation des biens immobiliers utilisés par les marchands de sommeil en cas de condamnation judiciaire.
Enfin, la région veut simplifier le droit pour pouvoir agir rapidement et avec force, et notamment la loi Alur pour mieux encadrer la division pavillonnaire.

Lire aussi  Baisse record des pris au Royaume-uni
Total
0
Shares
Précédent
Une conférence avant le projet de loi Logement

Une conférence avant le projet de loi Logement

Le projet de loi sur le Logement sera présenté début février en Conseil des

Suivant
Pas de flambée des loyers prévue même sans l’encadrement

Pas de flambée des loyers prévue même sans l’encadrement

Faut-il craindre une hausse des loyers après l’annulation l’annulation par le

Vous pourriez également aimer