Les artisans du bâtiment craignent la perte de 10 000 emplois

L’artisanat du bâtiment devrait perdre à lui seul “au moins 10 000 emplois en 2012”, à cause des différentes mesures des plans de rigueur du gouvernement, a estimé Patrick Liébus, président de la Confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment (Capeb). « On devrait payer au deuxième semestre les conséquences des plans de rigueur », a-t-il déclaré. Outre le passage de 5,5 % à 7 % de la TVA pour les travaux de rénovation-entretien depuis le 20 décembre, le secteur devrait être affecté par l’alourdissement de la fiscalité sur les plus-values des résidences secondaires et locatives ainsi que par la suppression du prêt à taux zéro (PTZ) pour le logement ancien. Patrick Liébus craint également l’instauration d’une TVA sociale qui risquerait d’entraîner une nouvelle augmentation du taux réduit de TVA.

Total
0
Shares
Précédent
Une allocation logement pour les boursiers à Paris

Une allocation logement pour les boursiers à Paris

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a annoncé son souhait de “créer une

Suivant
Aux Etats-Unis, l’immobilier est une priorité

Aux Etats-Unis, l’immobilier est une priorité

Le vice-président du comité de politique monétaire de la banque centrale

Vous pourriez également aimer