Les « mauvais coups » de la baisse des tarifs des notaires

Les mesures de baisse des tarifs des notaires sont de « mauvais coups » portés aux professionnels, a critiqué le Conseil supérieur du notariat. Les tarifs de ces derniers seront ainsi réduits à partir de début mai de 2,5% en moyenne. Pour les transactions immobilières, les tarifs pourront donner lieu à des remises allant jusqu’à 10% pour les transactions supérieures à 150 000 €. Les baisses peuvent atteindre jusqu’à 70% pour les petites transactions car les frais de notaires seront limités à 10% de la valeur des biens, avec un tarif minimum de 90 €. Ces nouveaux tarifs peuvent « engendrer de réelles difficultés pour un certain nombre d’offices notamment en zone rurale ou semi urbaine », plus concernées par les petites transactions, prévient le Conseil supérieur du notariat.

Lire aussi  100 000
Total
0
Shares
Précédent
On cumule les aides pour les économies d’énergie

On cumule les aides pour les économies d’énergie

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), accordé aux ménages effectuant

Suivant
Le marché locatif se reprend selon Clameur

Le marché locatif se reprend selon Clameur

En 2015, la reprise d’activité du marché locatif privé a été soutenue (+

Vous pourriez également aimer