Ventes à la découpe : l’Assemblée vote un encadrement accru

L’Assemblée nationale a adopté plusieurs amendements socialistes et écologistes pour encadrer davantage les ventes d’immeubles à la découpe, lors de l’examen du projet de loi sur l’accès au logement. L’amendement de Sandrine Mazetier, députée socialiste de Paris, vide notamment à protéger les locataires de moins de 65 ans qui vivent avec une personne à charge de plus de 65 ans, souvent l’un de leurs parents, et disposant de ressources faibles. Par ailleurs, un amendement relatif à une adaptation du droit de préemption pour permettre à une collectivité locale d’acheter des appartements restant à vendre à la découpe et ne pouvant être acquis par leurs locataires, souvent par manque de moyens, a également été acquis.

Lire aussi  Rénovation énergétique : la France prend du retard
Total
0
Shares
Précédent
Pas de surchauffe autour des futures gares du Grand Paris

Pas de surchauffe autour des futures gares du Grand Paris

L’observatoire des marchés fonciers et immobiliers de la Société du Grand Paris

Suivant
Ancien : timide embellie des ventes, selon les notaires parisiens

Ancien : timide embellie des ventes, selon les notaires parisiens

Dans le neuf comme dans l’ancien, les volumes de ventes n’ont cessé de se

Vous pourriez également aimer