En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Logement ancien : les étrangers à la fête

Article du 30/11/2007 11:57

 

Les acquisitions de logements anciens en France ont cru de 50 % entre 2000 et 2004, selon une étude publiée récemment par le ministère de l’Ecologie et du développement durable (Medad), passant de 35 000 à 53 000. Les britanniques, en particulier, ont été très friands d’immobilier hexagonal. Dans le même temps, les acquisitions réalisées par les Français ont reculé à un peu moins de 700 000 au cours de cette période. Les acheteurs non-résidents représentent la moitié des achats d’étrangers. Les britanniques et les néerlandais ont jeté leur dévolu en priorité sur l’Ouest et la Bourgogne. « La valeur des biens acquis
par ces étrangers non-résidents est en moyenne supérieure de 13 % pour les maisons et de 31 % pour les appartements que les autres acquéreurs », conclut cette étude.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40