En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

L’ISF : l’abattement porté de 20 à 30 %

Article du 30/11/2007 12:14

 

Juste avant la trêve estivale, à l’occasion de l’examen du projet de loi pour le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat (TEPA), les députés ont adopté un amendement des UMP Gilles Carrez et Jean-François Copé portant de 20 à 30 % l’abattement d’ISF sur la résidence principale. « Le gouvernement est conscient de la forte augmentation des prix de l’immobilier intervenue entre 1997 et 2006 et du fait que la résidence principale constitue l’élément principal du patrimoine d’une grande majorité de Français qui sont actuellement soumis à l’ISF », souligne Christine Lagarde.

Par ailleurs, a également été voté un amendement prévoyant d’exonérer des droits de succession, sous certaines conditions, les frères et soeurs vivant sous un même toit au décès de l’un d’eux.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46