En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Logements vacants : entre fantasme et réalité

Article du 17/01/2018 12:42

 

+ 1 %. C’est, selon une étude de la Fnaim, la hausse moyenne du taux de vacance dans l’Hexagone entre 1999 et 2014 qui est donc passée de 6,9 à 7,9 % en l’espace de quinze ans. Une évolution qui représente un volume de 700 000 logements supplémentaires inoccupés. « Principalement touchés par ce phénomène d’augmentation de la vacance : les centres urbains des petites et moyennes agglomérations qui vont devoir prendre des mesures pour stopper cette hémorragie. », souligne la fédération. Derrière ce chiffre, les disparités sont en effet fortes entre les territoires. En 2014, la France comptait 2,7 millions de logements vacants.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49