En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Ces zinzins qui n’aiment plus le logement

Article du 28/09/2016 13:48

 

L’immobilier résidentiel représente 14 % de l’exposition totale en immobilier en France des investisseurs institutionnels, soit près de 50 Mds€ à fin 2015, indique une étude du gestionnaire d’actifs La Française. C’est une proportion proche de la moyenne européenne, mais c’est beaucoup moins qu’au début des années 90 où le logement représentait un tiers de l’exposition totale en immobilier des compagnies d’assurance-vie qui elles-mêmes avaient 10% d’immobilier dans leur portefeuille global d’actifs. Depuis, cette proportion a été divisée par plus de deux. Mais, dans un contexte de taux bas, l’appétit pour la pierre pourrait revenir chez les fameux « zinzins ».

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Flash - archives

Page