Indivision : pas besoin de l’avis des autres

En indivision, un propriétaire peut faire expulser d’un logement un occupant sans droit de sa seule initiative et sans l’avis des autres. La Cour de cassation estime qu’il s’agit d’un acte destiné à conserver le bien, et que dans ce cas, un indivisaire peut agir seul, urgence ou non. Les biens sont susceptibles de faire l’objet d’actes conservatoires, d’actes “d’administration”, c’est-à-dire de gestion, et d’actes “de disposition”, c’est-à-dire de vente ou de location de longue durée par exemple, ce qui en diminue la valeur. Si les actes d’administration nécessitent une majorité et les actes de disposition une unanimité, les actes destinés à conserver le bien peuvent être facilement engagés par l’un des propriétaires seulement, expliquent les juges.
Tant pis pour l’occupant sans droit qui estimait que saisir la justice était nécessairement une initiative de gestion, c’est-à-dire un “acte d’administration” qu’un indivisaire ne peut pas faire seul.

Lire aussi  Tout compte dans un crédit immobilier
Total
0
Shares
Précédent
108e congrès des notaires de France à Montpellier : la transmission vue par les notaires

108e congrès des notaires de France à Montpellier : la transmission vue par les notaires

Le prochain congrès des notaires – 108e édition qui se tiendra du 23 au 26

Suivant
Pas le droit à l’erreur dans la construction

Pas le droit à l’erreur dans la construction

L’entrepreneur qui construit par erreur sur le terrain du voisin est

Vous pourriez également aimer