L’appétit retrouvé des ” zinzins ” pour le logement

2017, ” année de tous les records ” pour l’investissement dans l’immobilier résidentiel. C’est le département Capital Markets du cabinet de conseil Cushman & Wakefield qui l’affirme dans sa première étude sur le marché résidentiel en France. Les volumes d’investissement atteignent un montant proche des 2,5 Mds€ en 2017 dont près d’1,5 Md€ investi dans des opérations classiques (hors résidences gérées et logements sociaux neufs).
” Les investisseurs institutionnels sont de plus en plus nombreux à diversifier leur risque sur des classes d’actifs reliés à des facteurs plus socio-démographiques qu’économiques “, explique le broker. Les SCPI/OPCI et compagnies d’assurances ont ainsi nettement accéléré le rythme de leurs acquisitions cette année, tandis que – dans le même temps – des acteurs plus récemment entrés sur le marché – fonds d’investissement français et paneuropéens.
” L’appétit retrouvé ou les nouvelles ambitions des investisseurs pour le résidentiel devraient soutenir les volumes d’acquisitions en 2018, estimés entre 2 et 3 Mds€ “, indique l’étude de Cushman & Wakefield.

Total
0
Shares
Précédent
Le bâtiment profite de la reprise

Le bâtiment profite de la reprise

Les entreprises du bâtiment profitent toujours de la reprise entamée il y a deux

Suivant
Pose de la première pierre de la maison de J. HALLYDAY, “la LORADA” à Ramatuelle

Pose de la première pierre de la maison de J. HALLYDAY, “la LORADA” à Ramatuelle

Pose de la première pierre de “la LORADA”, la maison de J

Vous pourriez également aimer